EXOCET RF 71 Carbon 2020

Creation date
Views
Messages
Flotteur
Published
08 April 2020 by Eric Glissattitude
6432 Views
3 ( Last 08 April 2020 by Eric Glissattitude)

Programme : La zone verte situe le programme d'utilisation dans la fourchette FREESTYLE / FREERIDE / FREERACE / RACE

Price : 2290.00 €

Exocet RF 97 2020

Avec leur shape unique et spécifique, Les RF sont particulièrement accessibles et performantes dans toutes les conditions. Une gamme complète pour coller suivant la taille aux programmes course-racing ou slalom foil. Leur plan de pont relativement plat et la distribution du volume donnent la possibilité de monter tous type de foils et rendra votre vol plus stable, plus confortable et plus efficace.

PROGRAMME

Freerace

CARACTERISTIQUES

  • Départ au planning boosté dans les conditions light
  • Boitier de foil reculé au maximum pour un « pop » très rapide sur une distance très courte.
  • Forme de point inédite plaçant le pied avant plus haut que le pied arrière pour favoriser le contrôle, donner de la puissance et une facilité déconcertante au jibe.
  • Répartition du volume inédite le plaçant en avant du pied de mât, pour positionner le foil dans la position idéale pour décoller.
  • Ces nouvelles RF ne sont pas seulement plus performantes, elles sont une avancée majeure tant en contrôle qu’en facilité.

CONSTRUCTION Carbone

  • Custom CNC Shape
  • Finition custom
  • 160gr Biax Carbon
  • 80kg/m3 PVC pont et carène
  • renforcement structurels sur les rails

COMPAREES AUX FREE FOIL

Les Freefoil sont dédiées au freeride. Les riders cherchant plus de contrôle à haute vitesse ou de la puissance pour remonter au vent préfèreront les RF.

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 3 Messages - Most recent first]
Titouan LACLOS
Posted on 01 May 2022, 19:44 (Most recent message)
Title : nc
Inscription
14 April 2020
Messages
1
Localisation
40400

LOUNAIRE Martin a écrit:
Super planche ! J'ai la version AST depuis plus d'un an, ... très content. Elle a succédé à la JP 135.  Seul petit bémol : pas top avec ma 7.8. Ca fait un peu camion 😌 Quelqu'un a t il essayé une grande voile qui matche bien avec cette board ?  

Je n'ai pas essayé cette planche, mais selon mon expérience, tu ne gagnes pas grand chose à toiler beaucoup sur une petite planche. Souvent tu décolles plus tôt acec une petite voile efficace. Essayes la Severne FoilFlide en 7m, tu vas être bluffé 😮

If you want read this message,
please connect it's free !
LOUNAIRE Martin
Posted on 29 April 2022, 12:26
Title : nc
Inscription
14 April 2020
Messages
1
Localisation
29900

Super planche ! J'ai la version AST depuis plus d'un an, ... très content. Elle a succédé à la JP 135. 

Seul petit bémol : pas top avec ma 7.8. Ca fait un peu camion 😌 Quelqu'un a t il essayé une grande voile qui matche bien avec cette board ?

 

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteur : RF V2 AST en 71

Foil : Zeeko Bullet carbone + aile 750 Race

Voiles : Gun Vector 7.8 2021, Gun Vector 7.1 2018, Ezzy Hydra 5.5

Eric Glissattitude
Posted on 08 April 2020, 16:42
Title : La perf avec un jouet !
Inscription
01 January 2020
Messages
137
Localisation
13011

Cela fait des mois que nous attendions de tester les nouvelles RF Exocet. Même si elle n'a pas plût à tout le monde, la première version a été une petite révolution en 2018 dans le monde du foil avec pour la première fois un shape dédié qui tranchait avec les planches polyvalentes. On avait en particuilier découvert un contrôle en vol hors du commun, et des rails très efficaces. Finalement, seule la technicité du décollage pouvait rebuter. Entre temps, Exocet a proposé un flotteur beaucoup plus accessible et très réussi avec la Freefoil (112 et 132).

Cette année, Exocet propose donc une version complètement revue des RF. Le ptogramme est le même : freerace an 71 et 83 et race en 90 et 100. Par contre, les ingrédients et concepts ont beaucoup évolués. Le shape est caractérisé par

  • une forte compacité (mois de 2m de long pour la 71)
  • un très gros volume sur le nez pour compenser la taille réduite
  • un pont bombé à l'avant pour profiter du lift aérodynamique, et éviter les enfournements
  • un pont assez plat à l'arrière (moins que sur la RF V1) pour offrir de la puissance et du contrôle
  • un pied arrière très bas pour offrir du contrôle et une position plus naturelle
  • un boitier très reculé pour favoriser le pop

Bien évidemment, nous aurions voulu tester la 83 qui sera le coeur de gamme en terme de vente, mais le seul modèle sortie de l'usine est sous les pieds de Julien Quentel. Nous avons donc eu la chance, pour notre part, de pouvoir tester la 71 avant l'arrivée du virus confineur 😜.

Premier test dans 20knt et houle formée

Premier contact : la flottaison est bien là même si le flotteur semble très court. On a l’impression visuelle que le pied de mat est sur le nez de la planche. Dans les conditions du jour, plutôt musclées et avec beaucoup de houle, aucun souci pour décoller bien sûr. 

Comportement longitudinal

Immédiatement, on détecte un flotteur très libre, avec très peu d’inertie. La suite de la navigation confirmera cette première impression. Il faut bien en être conscient : c'est à double tranchant.

  • Pour les pratiquants aguerri, cette absence d'inertie est un vrai plus, qui permet de réagir immédiatement dans le clapot ou lors des sautes de vent, et de garder le contrôle même dans les conditions complexe.
  • Pour un débutant, ou un pratiquant moins expérimentés, cela peut se retourner car le manque d’inertie provoque une réponse beaucoup plus vive aux sollicitations, donc tolère moins les erreurs. Le flotteur est moins calé et tolère moins les approximations qu’un modèle plus lourd.

Comp tenu de la cible de la RF, c'est donc un point très positif, mais il ne faudra pas tomber dans le même piège qu'avec la RF V1 : ce n'est pas un modèle conçu pour débuter ... et c'est d'autant plus simple que désormais la Freefoil vient combler ce besoin avec efficacité.

Comportement latéral

En terme de stabilité latérale, on sent bien que le flotteur ne fait 'que' 71 cm de large. Malgré tout, le pont plat et la relative largeur sous le pied arrière permet de garder du contrôle et suffisament de puissance. Comme avec la Freefoil, ce pont plat compense de façon efficace la moindre largeur.

De ce fait, le test effectué aujourd’hui avec un mat de 97 cm, prouve que la combinaison fonctionne. Dans des conditions du jour et avec la houle, on sent quand même qu'on est à la limite de ce point de vue. On sera parfait avec des mats de foil entre 85 et 95cm.

Touchettes

En terme de glisse lors des touchettes, je n’ai pas été enthousiasmé par la glisse lors des touchette à plat sur l'arrière … de retour au bord, j'ai compris d'où cela venait. J’avais un rake visiblement trop faible. Avec ce type de scoop et de forme de carène très plate, un rake trop faible ne pardonne pas 😉. Sur ce flotteur, il faudra donc veiller à avoir un rake assez prononcé (je dirai au minimum 2 degrés).

En revanche, sur les rails, les touchettes ne provoquent aucun coup de frein. Surtout, malgré la compacité et la faible longueur de la planche, les touchettes sur l’avant se gèrent sans encombre. Le contact est assez sec, bien loin des flotteur qui présente un gros V, mais du coup la planche rebondit sur le dos des vagues sans jamais s’arrêter.  Plutôt très efficace !

Manoeuvres

Lors des manœuvres posé, le volume sur le nez de la planche fait son boulot, et même le virement de bord ne pose pas de problème. C’est un peu plus tendu qu’avec une planche de 150L, surtout dans les conditions de houle du jour, mais on reste relativement serein.

Pour le jibe, le plan de pont facilite vraiment la manœuvre en l’air. Entre la forme, et le placement des straps, on a vraiment quelque chose de très intuitif. Bien évidemment, la très faible inertie de la planche permet de moduler la courbe à loisir, mais il faut un pilote dans l'avion 😉.

Deuxième test sur mer plate

Pour cette 2e sessions, les conditions sont plus conformes à ce que l'on aime en foil : vent entre 10 et 20 nœuds, et mer plate. Avec un plan d'eau plus simple, c'est aussi plus facile de cerner les caractéristiques de la planche.

On retrouve immédiatement le confort du plan de pont et de la position de navigation. On retrouve aussi la vivacité de la planche : une sensation de liberté avec très peu d'inertie sur le nez, et effectivement comme on l’avait senti la première fois, en effet de stabilisation moins marqué que la moyenne. En contrepartie, la RF71 réagit très vite aux sollicitations et permet de corriger facilement les erreurs ou de s’adapter aux sautes de vent.

Décollage

Cette fois, la conditions irrégulières permettent de tester le comportement dans les molles. Au décollage, la planche est assez bluffante car elle a peu de trainée. La voile de 5.8 suffit largement à la propulser hors de l'eau dans une 12aine de knt. En comparaison avec la Airtime 125 qui est mon étalon, la différence est flagrante : cette dernière nécessite nettement plus de puissance vélique. C'est un gros progrès par rapport à la RF V1, mais elle partage le même mode de fonctionnement : ce sont des planches que l'on va faire sortir de l'eau en "popant" ... c'est à dire avec un petit mouvement sec combiné au pumping gréement et foil, et pas avec une accélération pogressive et un passage par le planning. Encore une fois, c'est donc une technique réservée à des utilisateurs avertis. Sans cette technique, on pourrait être décu, et préférer des modèles plus traditionnels, avec une longueur de carène plus importante et/ou un arrière plus pincé et un boitier de foil plus avancé (type Starboard Foil 122 et 125, Exocet Freefoil, Horue tiny, Fanatic Sting Ray etc.)

Autres sensations

Lors de ce test où j'ai alterné RF71 et Airtime 125, les différences se confirment. La RF est logiquement en dessous en terme de puissance et de contrôle, mais gagne sur le plan de la liberté et des sensations. Les touchettes sont aussi plus légères quand on est sur l’avant (et pourtant la Airtime met la barre assez haut).

Lors du jibe, le faible poids sur l’avant permet d’éviter que le flotteur ne retombe et il est très facile de rester en l’air même dans des conditions assez faibles. C’est très cohérent avec la petite voile.

Comme on l’avait envisagé dans la houle, la gestion d'un foil avec mat long ne pose pas de problème même si on est moins serain qu'avec la Airtime (80cm de large). Avec la RF, les accélérations sont aussi plus vives, et les sensations plus présentes.

Bilan

Au final, cette RF71 est un excellent choix pour ceux qui veulent de la performance sans utiliser une planche volumineuse et large. Le ratio performance / compacité est carrément bluffant. J'ai vraiment pris du plaisir avec ce jouet, et je me languis d'autant plus de tester la 83 😋

Habituellement, lors des tests comparatifs, je trouve la Airtime 125 plus compacte plus vive que les autres, mais cette fois-ci c’est l’inverse… preuve que la RF apporte vraiment quelque chose de nouveau. Je finirai en précisant, une nouvelle fois, que malgré tous ces éléments positifs, et pense que ce flotteur reste réservée à des pratiquants aguerri, qui ont déjà intégrés un certain nombre de techniques et d'automatismes dans le pilotage du foil .. mais pour eux, ça va être un vrai petit bonheur.

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X proto 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phanto IRIS X MKII 6 et 5m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE, Proto LISA Foil 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 3 Messages ]
Settings
Color Scheme

Width

Left Sidebar