XO SAIL FLY V2 2022

Creation date

14 October 2021 by Eric Glissattitude

Views

2319 Views

Messages

2 ( Last 14 October 2021 by Eric Glissattitude)

Voile
Published

Programme : La zone verte situe le programme d'utilisation dans la fourchette FREESTYLE / FREERIDE / FREERACE / RACE

Price : 705.00 €

Xo Sail Fly

XO SAILS vous présente la nouvelle version de la FLY.

Complètement revue par rapport à la version 2019, la fly 2022 n'en a clairement gardé que le nom. Cette fois, on est sur une voile de windfoil développée à part entière pour cette discipline, avec l'objectif de se situer dans la très convoitée case Freerace.

Un gros travail a été mené pour offrir une plage d'utilisation très large, et à la fois une maniabilité redoutable avec une rotation des cambers qui est un modèle du genre. 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 2 Messages - Most recent first]
poulif
Posted on 27 June 2022, 09:39 (Most recent message)
Title : FLY V2 6.5
Inscription
08 June 2020
Messages
1
Localisation
44640

Je possède la 6.5 qui a pour but d'être ma plus grande voile.

C'est aussi ma première voile 100% foil.

 

Toutes les caractéristiques de la 5.5 y sont, à savoir creux très généreux à l'avant, amplifié par la latte du bas qui est très courbée (pas de camber ici, mais c'est tout comme).

C'est vraiment TRES léger, c'était un critère majeur pour moi de ne pas avoir un sac de 10kg dans le light. Sans pour autant que la construction paraisse baclée. Il faudra juste faire gaffe au monofilm du panneau central qui plisse un peu au gréage.

En nav la puissance est présente, avec une stabilité qui rassure tout de suite en accélérant progressivement (vs une voile nocam).

Par contre il faut mettre tout de suite une bonne tension à l'écoute sous peine d'étre sanctionné sur la main arrière dans les plus grosses rafales. Testée dans le vent fort samedi (15/22 nds) bon ce n'est clairement pas son programme, le test était intéressant mais je me suis trompé sur le choix de voile.

Dimanche à contrario le vent était mini (9/12nds, foil Aeromod Easy XL (1000). Je manquais de surface dans les minis, mais j'arrivais à maintenir un vol très confortable une fois lancé.

Pour moi et mes 73kgs, sa plage idéale est 10/15nds avec aile de 1000, 700 à partir de 12nds.

Très satisfait de cette voile, c'est un gain énorme en stabilité et maintien de vol vs une voile de windsurf freeride, sans être obligé de partir sur des voiles plus typées race et beaucoup plus chères.

 

 

If you want read this message,
please connect it's free !

Navigue en spare avec le fiston

Flotteurs : F-One Rocket Wind 120 / Exocet Freefoil 112 AST

Foils : Aeromod V2 Easy XL + M / AFS Wind 95 V2 S840 + S670

Voiles : Exocet Fly V2 6.5 + voiles windsurf

Eric Glissattitude
Posted on 14 October 2021, 13:42
Title : Grosse pêche
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

En statique

Cette nouvelle Fly en 5.5 se monte sur un mat RDM 400, avec 30cm de rallonge. Gréer est un jeu d'enfant, et la mise en place des cambers spécifiques RDM est vraiment aisée. En respectant les côtes, on a un creux généreux placé très en avant, et une ouverture de chute modérée.

XO SAILS FLY 2022

Les tissus utilisés (Xply coloré et monofilm tramé) inspirent confiance. On est tout à fait raccord avec le reste de la gamme Xo : un très bon rapport qualité prix grâce à des détails de finition très corrects et des tarifs particulièrement placés. Bien sûr, on n'aura pas les petits détails que l'on peu trouver sur une Duotone ou une NeilPryde, mais on est entre 20 et 25% moins cher, donc rien à dire ! Elle se paye même le luxe d'être encore moins chère que la Fly 2019 de la même marque, avec un tarif qui commence à moins de 700eur sur la 4.5. 

XO SAILS FLY 2022

Premier test light wind

Malheurseusement, cela fait au moins 3 semaines que je promène la Fly dans la camion, mais avec 12 ou 40knt, je n'ai pas eu l'occasion de la tester. Cette fois, les 12 knt annoncés se sont transformés en 15 puis 17 ... grâce à la composante thermique. Le temps de changer de voile, le vent était déjà en train de retomber, mais j'ai quand même réussi à faire 2 bords avec la Fly 5.5 .. juste le temps d'avoir quelques premières sensations.

Dans un vent autour de 13 knt, en s'agitant au pumping, le décollage intervient tôt pour une telle surface de voile ... surtout au regard du côté très compacte de la voile en main. Contairement à ce que l'on aurait pu croire avec le mat RDM 4m, le gréement se déforme relativement peu au pumping, et on a même une certaine nervosité. En cela, c'est très différent que les voiles comme la Severne FoilGlide ou la IRIS Z. Le comportement est plus proche de la V8 Flight et de l'IRIS X. 

Dès les premiers mètres en vol, on constate que la voile est très puissante pour une 5.5 ... et pourtant on a très peu de main arrière dans ce vent assez faible. On sent que la traction se fait vraiment vers l'avant. Lorsque l'on serre le près, la voile reste efficace et se démarque là aussi des voiles de freeride. Tout au plus, on a l'arrière du panneau au dessus du wish qui flappe un peu ... mais c'est moins marqué que ce que l'on avait noté sur la FoilGlide et la V8. On ne serait pas contre une mini latte comme c'est le cas sur les panneaux supérieurs.

Dans les quelques rafales (grand max 18knt), j'ai ressentie une voile qui pousse mais qui reste assez tendre et stable, un peu comme la VEGA que nous avions beaucoup appréciée également. Elle semble donner réellement confiance pour "rentrer dedans". Dans le même temps, je n'ai pas senti de déplacement de l'appui vers la main arrière. Il semblerai que le creux soit très bien bloqué devant. 

Au jibe, la compacité extrème de la voile est carrément comparable aux modèles de freeride ... un véritable jouet.

Cette navigation a été malheurseusement trop courte pour en dire beaucoup plus, et elle s'est soldée par une mega catapulte avec le foil piégé dans un plastique qui trainait entre 2 eaux. 

XO SAILS FLY 2022

Dans un vent plus soutenu

Pour ce deuxième test, l’objectif était de jauger le comportement dans un vent soutenu. Direction le plan d’eau du Defi Wind Superstar à Gruissan. Les conditions du jour : petite tramontane entre 15 et 20 noeuds, avec quelques rafales un peu plus dodues. Dans ces conditions, et compte-tenu de la taille de la voile, j’ai opté pour un réglage un peu creux à fin de passer dans les molles. 

Dans les plus grosses rafales, on est bien évidemment obligé d’ouvrir car la voile est assez puissante, mais ce n’est jamais parce que l’on a trop demain arrière, car le creux ne bouge quasiment pas. Il suffit donc d’ouvrir un peu, et de venir s’appuyer sur l’avant du gréement pour passer la rafale sans se faire bouger. Dans ces conditions, la voile reste ultra saine, le creux assez prononcé devant et très bien bloqué permet de garder une voile fonctionnelle qui ne bouge pas, et qui surtout continue à stabiliser la planche.

Dans les jibes, la Fly confirme une facilité incroyable grâce à la fois à une rotation des cambers nette et douce, mais aussi grâce au wish ultra court. Elle n'est pas plus encombrante que ma SuperStar 4,7 de test !!! je suis certain que cette compacité sera aussi un vrai atout dans les conditions de mer formées. 

La seule chose que l’on pourrait lui reprocher est une vitesse et une accélération en retrait, surtout aux allures serrées, si on la compare aux voiles plus ambitieuses. C’est assez logique, car c’est là que les voiles à fourreau large font la différence.

Dans le carton

Pour aller jusqu'au bout du test, 3e et dernier test à La Ciotat dans un mistral dodu et irrégulier. Cette fois, on est sur du 8-28knt ... autant dire que ce sont des condition juste abominables, mais édifiantes pour juger des limites du matériel. Pour le coup, j'ai ajouté 1 cran de rallonge à 32cm, et réduite nettement le volume avec une tension supérieure à l'écoute

Dans ces conditions, je n'ai pas insisté très longtemps, mais j'ai pu vérifier que la voile restait seine et rassurante malgré un surtoilage excessif. Ce n'était pas plaisant, mais ça restait navigable. La voile restait finalement assez stable et douce pour les conditions.

Le jeux des comparaisons

Comme il est toujours difficile de décrire une produit dans l'absolu, il est toujours très instructif de le comparer aux autres. Faisons cet exercice aves les autres voiles dédiées Freerace ou Freeride du marché, à savoir les Phantom IRIS X, NeilPryde V8 Flight, Loft Skyscape, et Serverne FoilGlide 2

La Fly est clairement la voile la plus stable du plateau aux sens ou c’est celle dont le creux bouge le moins dans les rafales. Ceci est amplifié par son wishbone très court. C’est au final celle qui tire le moins sur la main arrière dans les rafales. Sur ce paramètre, elle est suivie par la Phantom, puis la Loft et un peu plus loin par la Severne et la V8

En terme de poids ressenti, elle est plus légère que Iris et que la Skyscape, mais on reste en dessous de la V8 ou la FoilGlide.

En terme de rotation des cambers, elle fait jeu égal avec la Severne, mais sa compacité au wish la place devant en terme de facilité au jibe … loin devant toutes les autres. 

En terme d’accélération et de pénétration dans le vent, donc aussi de vitesse maximale, la IRIS X la surclasse assez nettement, mais la Fly fait mieux que la la Skyscape, la V8 puis la FoilGlide.

En terme de ratio puissance / surface, seule la Severne fait mieux.

En terme de comprtement dans les maxi, elle fait jeu égal avec la IRIS X, loin devant les autres. La Fly grâce au peu de main arrière, et l'IRIS grâce à sa pénétration dans le vent.

J’ajouterais, car ça me paraît important à signaler, que la construction est beaucoup plus robuste que la Severne ou la NeilPryde par exemple, avec un poids ressenti qui n'est pas excessivement plus élevé. Cet élément sera à vérifier sur les plus grandes surfaces où les V8 et FoilGlide2 excellent.  

Bilan

La nouvelle Fly 5.5 est une excellente surprise. On a une voile légère, très compacte, calée, puissante et tendre à la fois.  Elle offre une alternative très intéressante par rapport au marché actuel, un peu en retrait de la Phantom X en terme de performances pures, avec un programme un peu plus freeride, mais avec une plage d’utilisation plus large que les NeilPryde, Loft et Severne. 

Enfin, il faut signaler son tarif qui est plus contenu que toutes les autres. Ce sera un élément à prendre en compte également pour certains consommateurs.

J'ai hate la tester en 4.5 et en 7.5 ... histoire de voir si XO a réussi à offrir une cohérence de comportement sur toute la gamme. 

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 2 Messages ]
Settings
Color Scheme

Width

Left Sidebar