PATRICK SLALOM RACE UHM 2022

Creation date

15 June 2021 by Eric Glissattitude

Views

1677 Views

Messages

1 ( Last 15 June 2021 by Eric Glissattitude)

Foil
Published

Programme : La zone verte situe le programme d'utilisation dans la fourchette FREESTYLE / FREERIDE / FREERACE / RACE

Price : 2499.00 €

Patrik UHM Foil

Je vous laisse vour reporter à la description du Zeeko Bullet pour les éléments généraux. Nous présentons ici la version dite M40J de ce modèle ... du nom du type de fibres de carbone utilisées dans la construction du mat. 

L'utilisation du carbone dit M40J en remplacement du carbone dit T700 confère une rigidité en flexion et torsion supérieure de l'ordre de 25%. En terme d'utilisation, cela modifie profondément le comportement ressenti du foil, pour une glisse plus précise et plus fluide. L'influance sur les performances n'est pas directe puisque le géométrie est indentique. Par contre, la raideur inlue directement sur le contrôle du foil, et par conséquent sur la notion de confiance que le pilote va avoir. Bien évidemment, en se sentant plus en maîtrise, on pre,d plus de plaisir, et on va généralement plus vite.

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 1 Messages - Most recent first]
Eric Glissattitude
Posted on 15 June 2021, 12:14 (Most recent message)
Title : Streight
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

On ne trahira pas un grand secret en disant que ce foil siglé Patrik Diethelm est un assemblage de pièces issues du catalogue Zeeko, avec quelques aménagements de cahier des charges (pas de mini platine sur le mat par exemple). Ainsi, à l’instar de nombreuses marques (dont Exocet, Tahe Outddor, Loft Sail …), Patrick a préféré sous-traiter la fabrication de son foil plutôt que de créer un nouveau modèle. Quand on n’est pas un spécialiste du foil, c’est une attitude très pertinente, et probablement celle qui permet le mieux de proposer un produit bien conçu sans risque. En d’adressant à Zeeko, on a l’assurance d’avoir un foil facile d’accès et très tolérant. 

En l’occurence, le modèle testé est un assemblage des pièces suivantes :

  • Mat 95 M40J
  • Fuselage Bullet 115
  • Aile Bullet Slalom 750
  • Stab bullet 250 

Pour moi, ce test avait 3 intérêts :

  • tester le mat Zeeko M40J que nous n’avons jamais eu l’occasion d’avoir sous la main
  • valider l’équilibre fuselage 115 / Stab 250
  • vérifier la plage d’utilisation de l’aile Slalom 740

Raideur ou finesse

Quand on monte sur ce foil en venant d’autres modèles plus classiques, la première sensation qui saute aux yeux (ou plutôt aux pieds), c’est la netteté de la glisse, que l’on ne retrouve que sur quelques foils actuellement (F4, Noe UHM …). J’en ai déjà parlé plusieurs fois et j’avoue que la sensation est difficile à expliquer avec des mots. Pour tout ceux qui savent foiler, vous comprendrez de quoi je parle quand vous aurez eu l’occasion de mettre les pieds sur l’un de ces modèles. Pour faire court, c’est une sensation de parfaite rectitude de la glisse, d’une sensation de « trancher le lard » sans aucune perturbation, sans sensation de dandinement, de nervosité gênante, ou de mouvement perturbateur. Bien sûr, cela n’a aucun lien avec la performance du foil ou quoi que ce soit mais en terme de sensation, c’est une sorte d’évidence. 

Pour aller plus loin sur cette notion, je pense qu'il est important de préciser que cette rigidité supérieure est lié à 2 paramètres : la raideur intrinsèque du composite utilisé, et l'épaisseur du profil. Pour ceux qui ont quelques notions élémentaire de résistance des matériaux, rappelez vous que le moment quadratique est proportionnel au cube de l'épaisseur. Quand on multiplie par 2 l'épaisseur, on multiplie par 8 la raideur tous autres paramètres restant identiques. Ces différents foils très raides possèdent donc des mats qui sont loins d'être les plus fins du marché. 

Considérant ceci, vous comprendrez aisément que plusieurs stratégies s'affrontent : un mat plus fin mais moins raide pour réduire la trainée, ou un mat plus épais mais plus raide pour optimiser le contrôle. En fonction de la compétence du pilote, et de vos priorités, l'une ou l'autre stratégie sera payante. Les coureurs de haut niveau, très entrainés, choisirons plus souvent la première tandis que des amateurs moins rompus à la navigation dans le rouge choisirontpeut être plus souvent la 2e solution. Le type de plan d'eau a évidemment également son importance puisque l'on mettra probalement plus l'accent sur la glisse en plan d'eau interieur ou plat, et sur le contrôle en plan d'eau ouvert ou plus mouvementé.

Pour moi, il y a une dernier paramètre que je n'ai jamais quantifié, mais qui agit visiblement sur la sensation de contrôle du foil : sa nervosité ... à savoir à la fois la rapidité de retour après déformation, et l'amortissement du retour élastique. C'est un sujet que nous aborderons un jour car il me semble important également. 

Le test

Dans le cas du modèle qui nous intéresse, il est évident que cette sensation de netteté de la glisse est très liée à la rigidité de tous les éléments : le mat M40J, le fuselage en mode barre à mine, et l’aile courte et trapue (donc elle aussi ultra rigide). Lorsque vous traversez le sillage d’un bateau en foil, et pour un peu que vous soyez un minimum à l’écoute de vos sensations, vous avez tous remarqué que vous allez ressentir un genre de frétillement plus ou moins important. Ceci est dû aux tourbillons créés dans l’eau par le sillage de l’hélice. Ces derniers perturbent l’écoulement autour de votre foil, et plus celui-ci est souple (éléments et/ou liaisons entre éléments), plus le foil va vous retransmettre ces mouvements. Avec le foil du jour vous ne ressentez pratiquement rien … ceci est assez révélateur. 

Comme on peut évidemment s'en douter, la glisse pure du Bullet M40J est en retrait si on le compare à des modèles comme les Phantom qui font référence dans le domaine. 

Portance

En terme de portance, il est clair que cette aile de 740 est assez petite. Logiquement, elle offre une belle vitesse de pointe, mais les minis sont plutôt en retrait par rapport à la moyenne. Elle nécessite d’être déjà bien lancé pour accrocher le vol et accélérer. Pour éviter de ramasser les moules, sa plage d’utilisation efficace se situe au dessus de 13-14 knt … tout au moins pour un pratiquant standard avec une voile standard (j’imagine que les athlètes de haut niveau, équipés en 9m seront capables de prouver le contraire, mais ce n’est pas à eux que s’adresse ce compte rendu de test) 

Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de se fier aux surfaces annoncées pour évaluer la portance des ailes. Nous avons toujours expliqué que c’est le profil qui compte plus que l’envergure ou la surface, mais ça a du mal à rentrer dans les esprits. Les tests de ce WE ont encore prouvé ceci puisque nous avons comparé la Slalom 740 Zeeko, la Regatta 850 Alpine, la Race 850 F4 et la Slalom 730 F4. Très clairement, la 730 F4 est une aile de light wind (8-13knt) là ou la 740 Zeeko s’adresse plutôt à une plage 13 knt et plus. De même, la 850 F4 est une aile de race vent soutenu, alors que la 850 alpine excelle dans le light wind. Conclusion, ne pas regarder les fiches techniques, mais aller sur l’eau ou demander à ceux qui ont eu l’occasion de monter dessus.

Equilibre longitudinal

Dans ce test, on était équipé du fuselage 115 et du stab de 250. L’ensemble est très équilibré est assez intuitif. Il ne faut surtout pas plus de puissance au niveau du stab car il se montre déjà relativement puissant quand on accélère avec le 115. L’utilisation du stab standard sur cette configuration sera donc à proscrire pour garder une équilibre longitudinal agréable. Je précise également que le fusleage de 115 respire la rigidité, en adéquation avec le reste du foil

Bilan

On avait souligné le côté très accessible du Bullet "classique", mais avouons que la souplesse du mat nous avait laissé sur notre faim dans le cadre d'une utilisation tout temps (donc y compris lorsque les conditions sont ventées et/ou houleuses). Cette version M40J offre réellement un visage différent et réellement attirant. Nous allons donc investiguer plus en détail sur ce modèle prometteur avec des tests plus approfondis lorsqu el'on arrivera à en avoir un (vive les soucis de disponibilité). 

 

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 1 Messages ]
Settings
Color Scheme

Width

Left Sidebar