LOKEFOIL SLALOM + HM 2022

Creation date

30 June 2022 by Eric Glissattitude

Views

290 Views

Messages

2 ( Last 01 July 2022 by Eric Glissattitude)

Foil
Published

Programme : La zone verte situe le programme d'utilisation dans la fourchette FREESTYLE / FREERIDE / FREERACE / RACE

Price : 3849.00 €

2022 marque un gros tournant chez LOKEFOIL, avec l'arrivée d'un modèle démontable fuselage aluminium. La marque rejoint ainsi le standard développé par la plupart des autres marques. 

Ce choix a de nombreuses conséquences, et la première est la possibilité d'offrir le choix de longueur de fuselage, et donc de pouvoir transformer selon les envies, les conditions, ou les objectifs un foil freeride et slalom puis en race. Toutes les ailes de la marque étant compatibles avec les nouveaux fuselages, le choix de configuration est assez illimité. 

En ce qui concerne le windfoil (je laisse de côté la Wing dans cette présentation), on a désormais le choix 

  • pour les mats entre le 87cm (freeride), le 100 HM (slalom) ou le 100 UHM (slalom / race)
  • pour les ailes entre 310 (speed), 400 (slalom), 590 (slalom), 750 (slalom), 900 (light wind ou Up&Down), 1100 (freeride), 1500 (freeride), 1900 (freeride)
  • pour les fuselages entre 95 (freeride), 100 (slalom) et 110 (up&down)

Je précise de les dimensions de fuselage sont données du bord d'attaque de l'aile au bord de fuite du stab. Le 100 fait donc en réalité 105cm au total.

Les ailes de 310 à 900 sont disponibles soit en standard soit en haut module (HM), et les mats de 100 soit en haut module (HM) soit en ultra haut module (UHM). La préconisation est de privilégier le UHM pour l'utilisation Race Up&Down avec fuselage de 110 puisque le grand fuselage sollicite plus le mat en torsion.

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 2 Messages - Most recent first]
Eric Glissattitude
Posted on 02 August 2022, 10:44 (Most recent message)
Title : Notre CR de test
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

Conditions du test

-> Spot de Marignanne, 15-20knt, clapot formé (60 cm) et croisé
-> La Ciotat, SudOuest, eau plate
-> Serre Ponçon, Light Wind, eau plate 

Configuration : fuselage de 100, ailes de 590,750,900 avec cale neutre devant. 

Décollage

Avec l’aile de 590, en 7m et dans une quinzaine de nœud, le décollage ne pose aucun problème. Il est rapide et la portance est immédiatement consistante même avec une vitesse assez faible.
On retrouve la signature Lokefoil, qui a toujours offert des décollages précoces avec des ailes plutôt puissantes pour la surface annoncée. De ce point de vue, c’est assez similaire à ce que proposent des marques comme Alpinefoil et Zeeko … avec des profils plutôt épais et porteurs.

Avec l'aile de 900, le Lokefoil reste l'un des références absolues en décollage ultra précoce en mode race (toiler en conséquence)

Suite à nos différents test des ailes de 590, 720 et 900, on confirme que les profils sont très puissants.
Pour moi, la 900 est vraiment à consacrer à l’ultra light et au up & down
La 720 est une aile de light wind (intéressante entre 8 et 13 knt) … ou pour les spots avec des vents très irréguliers
La 590 est l’aile « standard » pour du 12-20 knt

Si vous voulez taper de la Vmax, il n'est pas idiot d'envisager la 400 voir la 310

Il est important d’avoir ces notions en tête lors de votre choix

Equilibre longitudinal

Une fois la vitesse de croisière atteinte, j’ai trouvé que le nouveau Lokefoil Slalom offrait en standard un équilibre longitudinal assez centré : c’est moins "pied avant" que le LK1 quand le vent monte, et bien moins pied avant que nos références (F4 et Phantom) avec lesquelles on vient naturellement s’appuyer dans la voile pour compenser. On est dans le même esprit qu’AFS de ce point de vue, mais bien loin du Z que nous avions testé il y a quelques semaines avec un équilibre pied arrière très marqué (aile avant particulièrement reculée). 

Avec cet équilibre et les conditions de gros clapot croisé, j’ai eu du mal à me caler au départ, et l’ensemble marsouinait avec une fréquence assez lente. On a ici en effet un foil offrant des mouvements longitudinaux assez lents, là ou le LK1 était beaucoup plus vif. Avec une cale positive sous le stab, l’équilibre longitudinal est plus en avant, et cela m’a aidé à stabiliser le foil. Avec la cale de stab, le foil est également plus facile au jibe, et globalement plus tolérant dans la houle car on a tendance à naviguer plus haut.

Sur le plat, et avec des vitesses plus importantes, la cale positive n’est plus nécessaire et on peut même rapidement utiliser une cale négative pour éviter de gratter les nuages. Avec des conditions de navigation plus faciles, on sent plus les choses, et je confirme que le fuselage de 100 propose une inertie longitudinale plutôt élevée (en comparaison avec nos ref F4 et Phantom). Ceci nécessite un peu plus d'anticipation dans le pilotage, mais en contre partie offre une certaine sérénité, et on se prend à pousser un peu plus fort que d'habitude. 

Comportement général 

La très très grosse évolution par rapport au LK1 et au LK Race est sans contest la nervosité qui recule de façon substantielle. Cette fois, le foil est plus ‘cool’, les réactions sont moins vives, il est plus tolérant et on se sent en sécurité. C’est une évolution énorme qui va lui faire gagner beaucoup de points dans la case « contrôle ». En contre partie, il demande qu'on lui 'rentre dedans' un peu plus pour accélérer.

Concernant le comportement général, la sensation de rigidité est un peu en retrait par rapport à nos références (F4 et Phantom), mais on est sur la version la moins onéreuse de la gamme (modèle HM). Au feeling, on est bien au dessus d’un bullet de Zeeko, ou d’un starboard Standard, mais dans les mêmes eaux qu’un Taaroa Noe 97 ou qu’un Starboard IQFoil. Le banc de mesure confirme que ce loke 2022 fait partie du peloton de tête sur ce critère, en faisant nettement mieux que le LK Race de l'an passé. Ce qui est important, c’est qu'en plus de la rigidité du mat, la nervosité en baisse rend le foil beaucoup plus sein et tolérant que les lokefoil précédents.

Sur l’axe du lacet, aucun mouvement parasite gênant : les mouvements sont bien amortis et ne perturbent pas le contrôle. Sur le transversal, même chose et une contre gite facile à aller chercher. 

Glisse

Les sensations de glisse sont dans une bonne moyenne haute. J’ai noté une petite vibration non bruyante (faible fréquence) mais sensible. 
L’arrivée sur le marché de nombreux foils de slalom haute performance (Phantom, F4, Starboard SLR, Z) ont fait nettement monter nos références, et le lokefoil se trouve automatiquement plus bas qu’il ne l’était auparavent en comparaison. Pour autant, il n’a rien perdu par rapport aux versions précédentes de la marque. On reste ainsi un net cran au dessus du Zeeko, ou de l’Alpine. En contre partie, on est ici sur des ailes plutôt épaisses en profil, donc très tolérantes à la fois au décollage, au jibe et dans les molles. Comme déjà évoqué un peu avant, c'est un foil qui demande de la puissance pour s'exprimer : on est moins en glisse que le F4 ou le Phantom. Là, il faut lui rentrer dedans un peu plus pour faire monter l'aiguille dans les tours et ne pas hésiter à toiler un peu. Par contre, si on ne le fait pas, il reste cool et rassurant. 

Un point important à noter, c’est l’un des foils les plus facile à utiliser avec une grande partie du mat hors de l’eau. On peut naviguer très haut sans se sentir en danger, et c’est très rassurant. Avec plein de différence tout de même, j’ai un peu retrouvé des éléments de la sensation ressentie sur le premier AFS 105 avec cette grande stabilité en navigation « haute ». C'est un gage de sécurité dans la mer formée.

Bilan

Le premier point de ce bilan est l'énorme évolution côté contrôle avec une baisse flagrante de la nervosité du foil. Pour autant, on n'a rien perdu en plage basse grâce à des ailes toujours puissantes. Le nouveau Loke est un foil plus cool, plus prévisible, offrant une inertie longitudinale assez élevée qui rassure. Dans la catégorie freerace / slalom, il n'a pas pris le virage de la glisse ultra fine mais plus pointue des F4 et Phantom. Au contraire, il offre une jolie alternative aux Zeeko et autres AFS avec un foil qui acceptent et aime qu'on lui rentre dedans. Il comblera donc en particulier les adeptes du slalom qui aiment faire parler la puissance. A condition d'opter pour des petites ailes, il est tout à fait apte à casser la barre des 30 knt pour celui qui y mettra de l'énergie. Pour ceux qui ne le pousseront pas dans ses retranchements, il restera un modèle docile et prévisible. 

J'ajouterai, et c'est important, que ces performances mettent à l'honneur la production française ... avec des qualités d'assemblages qui ont encore progressé et frisent la perfection.

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Eric Glissattitude
Posted on 01 July 2022, 17:23
Title : Unpacking
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

Première conséquence du passage à un foil démontable: on reçois un carton 3 fois plus compact que précédemment, dans lequel chaque pièce est consciencieusement emballée dans une housse de très belle qualité (un genre de feutre qui semble très solide).

Lokefoil Slalom Foil

Chaque pièce est glissée entre les 2 couches de feutre, la garantie d'une très belle protection

Lokefoil Slalom Foil

Après avoir tout déballé, on découvre de pièces très bien finies, qui respirent la rigidité. 

Lokefoil Slalom Foil

Le fuselage, en particulier, est une magnifique pièce d'usinage très bien anodisée. Il est monté en standard avec une cale blanche qui fera office de berceau pour l'aile, et qui offre une option "glisse". Nous verrons qu'une 2e cale (noire) est également fournie pour augmenter l'incidence de l'aile et proposer une alternative plus puissante dans le cadre d'une navigation up & down. 

Lokefoil Slalom Foil

2 Stabilisateurs sont fournis dans notre pack de test : un 190 et un 240. Il n'y a pas de conseil d'association particulière avec les ailes. Le choix dépendra plus du niveau du pratiquant : 190 pour les experts qui cherchent la glisse avant tout, et 240 pour ceux qui veulent une navigation plus stable et plus tolérente. 

Lokefoil Slalom Foil

Les ailes reprennent les outlines développés sur l'ancien LKRace, revues cette fois avec des nouvelles tailles. Les profils étant assez épais, et les ailes très rigides, elles augurent une puissance généreuse. Je pense que la 590 ne sera pas superflue dès que le vent va forcir un peu. 

Lokefoil Slalom Foil

 

Lokefoil Slalom Foil

Le foil est fourni avec une visserie ultra complète, et des clé torx de qualité. Je le précise car ne c'est pas la norme chez certains concurrents. On dénombre

  • 2 cales d'aile avant (comme vu précédemment),
  • 3 cales de stab (une pour augmenter la puissance dans le light vs sans cale, et 2 pour diminuer la puissance dans le vent soutenu)
  • 5 cales de rake en inox qui ne risquent pas de s'écraser 😂
  • un jeu de visserie , et d'inserts laitons en spare 
  • des rondelles de pont

Lokefoil Slalom Foil

J'ai aussi reçu un système OTO que je ne manqerai pas de tester

Lokefoil Slalom Foil

Bref, du matériel de très belle qualité qui donne envie de foncer sur l'eau pour un test. Suite donc dans quelques jours pour mon petit compte-rendu. 

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 2 Messages ]
Settings
Color Scheme

Width

Left Sidebar