AHD COMPACT FOIL 83 2021

Creation date

21 November 2020 by Eric Glissattitude

Views

6764 Views

Messages

3 ( Last 10 March 2021 by Eric Glissattitude)

Flotteur
Published

Programme : La zone verte situe le programme d'utilisation dans la fourchette FREESTYLE / FREERIDE / FREERACE / RACE

Price : 1490.00 €

AHD Compact foil
Le flotteur AHD COMPACT FOIL est dédié à la pratique du Windfoil. Il permet un éventail très large de pratiques :  Freeride, Slalom ou Race.

Notre processus de fabrication est unique ! Toutes les couches de tissu, renforts et boitiers sont appliqués et cuits dans un moule fermé (pont/carène). Cette technique garantit une reproduction parfaite du prototype validé lors des tests et un rapport poids/flexcontrol/solidité optimal. Les résines epoxy utilisées pour la construction de nos planches de windsurf sont bio-sourcées SR GreenPoxy.

La  AHD COMPACT FOIL utilise une construction sandwich PVC/Carbon.

#1 | OUTLINE COMPACT EQUILIBRÉ
Encombrement minimal en vol, regroupement des forces vers le foil.
#2 | RÉPARTITION HOMOGÈNE DU VOLUME
#3 | RAILS DROITS LÉGÈREMENT RENTRANTS
Rebond instantané du flotteur au contact de l’eau.
#4 | WIDE RACE DECK
Plan de pont élargi pour excentrer les appuis et augmenter le couple de rappel du rider.
#5 | RAIL DE PDM LONG
Réglages de positions multiples pour s’adapter à toutes les disciplines et toutes les surfaces de voiles.
#6 | POSITIONS MULTIPLES DE FOOTSTRAPS
S’adapte à tous les styles et gabarits de riders.

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 3 Messages - Most recent first]
Arroyo
Posted on 23 July 2022, 09:27 (Most recent message)
Title : AHD Compact et foil NP RS Flight
Inscription
23 July 2022
Messages
1
Localisation

Bien anticipé pour l'inadéquation entre ce flotteur et le foil NP RS Flight : testé les deux ensemble il y a peu, c'est  quasi inavigable, ou bien pénible disons. Une fois en l'air, le flotteur ne demande qu'à piquer du nez dès qu'il accélère. il faut soit ne pas prendre de vitesse, rester lent en l'air, donc pas très drôle..., ou appuyer comme une brute sur le pied arrière, en reculant un peu tout, gréement compris, ce qui est vite intenable. Clairement pas compatibles.

If you want read this message,
please connect it's free !
Eric Glissattitude
Posted on 10 March 2021, 23:49
Title : Moderne sur toute la ligne !
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

Nous avions eu un premier aperçu rapide des capacités de ce flotteur lors des tests de labellisation FFV de Martigues. A l'époque, c'était encore un prototype,  qui manquait de volume sur la partie avant. Le modèle de série à corrigé ce détail, et le flotteur gagne à la fois en capacité à porter des surfaces de voile plus importantes (jusqu'à 8m), et en réaction sur les touchettes.

Avec cette compact 83 de série, AHD propose un flotteur de foil parfaitement dans le vent, et qui marque une énorme évolution par rapport à la série Thunderbold. Si ces derniers offraient aux débutants l'avantage d'un décollage très progressif, et d'une certaine inertie qui tent à gommer les erreurs de conduite, la compact s'adresse aux foileurs plus expérimentés. Exit le côté poussif, lourd et encombrant, et place à un flottteur réactif, léger sous les pieds avec lequel on fait corps.

Test AHD Compact foil 83 2021

Construction

Il me parait important de préciser dans ce test que les flotteurs ADH ont une vraie spécificité dans le monde du Windsurf. Si l'on met à part des micro marques comme FMX, Future Fly, Carbon Art, Horue, Tiaki ou Elix ... AHD est l'une des 2 seules marques (avec Patrick Diethelm) à avoir choisi une production industrielle hors de Cobra (Thailande). Chacun aura son avis, et en parcourant les forums, on lira des avis très tranchés et totalement opposés.

Pour notre part, hébergeant un atelier de réparation, nous notons que les choix de construction sont clairement différents et que ceci a une conséquence sur la réaction de la structure aux chocs. On pourrait faire un dossier complet (et long) à ce sujet, mais de façon très générale, on constate au vu des nombreuses réparations entreprises 3 types de comportement struturels

  • Sur la construction type AST Cobra (monolitique verre), on a une bonne résistance aux petits et moyens impacts. Par contre, on a des déformations générales à la longue, et des dégars qui peuvent être assez marqués et étendus sur les gros chocs
  • Sur la construction sandwich cobra (verre ou de plus en plus rarement carbone), on a une assez forte sensibilité aux petits impacts (ça fissure très vite). Par contre, la structure générale est résistante avec un très bon vieillissement structurel. En cas de choc important, c'est en général la structure qui résiste le mieux avec des dégas moins étendus que la moyenne. C'est également celle qui est la plus facile a réparer car celle comporte peu de mastic.
  • Sur la construction AHD, on se rapproche du comportement de l'AST (faible sensibilité aux petits chocs, dégas assez étendus quand ça casse), mais sans déformations car le sandwich permet de conserver une bonne tenue structurelle générale dans le temps.. et surtout un poids qui est beaucoup plus contenu que l'AST, en particulier sur les dernières gérénérations (de gros progrès ces derniers temps)

Pour nous, il est donc impossible de dire qu'une construction est foncièrement meilleure que l'autre car elles sont différentes. Par contre, il est évident que si on intègre la composante tarif à l'équation, la construction AHD offre une proposition bien plus alléchante que l'AST à un tarif équivallent dans certaines marques (1500eur pour cette compact 83, soit le même tarif qu'une JP AST par exemple).

Si on parle de rapport qualité prix, il me parait nécessaire d'évoquer aussi le côté finition et détails. Beaucoup d'acheteurs catésiens veulent de rassurer en pensant faire un investissement très calculé, mais nous voyons parfaitement que le côté affectif est finalement aussi important, et même l'emporte régulièrement. De ce point de vue, Il faut admettre que la déco veillissante et l'équipment basique (antidérappant, pads, footstraps) des AHD recoltent peu de suffrages, et tranchent avec le côté très moderne du shape de cette compact 83. Le fossé se tranche un peu plus depuis que des concurrents comme Fanatic, JP, Starboard ou Tabou ont encore fait un bon en avant sur ce paramètre.

Décollage

Comme sur les flotteurs free-race de dernière génération (Exocet RF V2, Phantom IRIS X, Starboard 150, Patrick Foil Ride), la compact 83 a la capacité de décoller sur quelques mètres en faisant popper le flotteur. Il n'est pas nécessaire d'attendre l'accélération complète et le planning : un petit coup de pression sur le pied arrière au bon moment, et la planche 'bondit' hors de l'eau. Ceci est facilité par la faible distance entre l'arrière du boitier et l'arrière du flotteur, ainsi que par l'épaisseur plutôt faible du tableau arrière.`

Grâce a sa largeur modérée, l’accélération avant le décollage est plutôt aisés sans mettre des toiles énormes. Le volume de la planche sur l’avant permet d’utiliser sans problème 8m² légère, mais je pense pas qu’une 9m² soit très appropriée et permette de gagner grand-chose dessus. 

En vol

En l’air, la planche paraît petite sous les pieds avec peu d'inertie. A titre de comparaison, elle parait nettement moins grosse que la Starboard 150 ou que la Patrick FoilRide 145. En terme de feeling, on se rapproche plus de la IRIS X 83 ou la RF 81 V2. Comme avec ces 2 flotteurs, il y a un coté intuitif dans la conduite, un peu comme si la planche était un prolongement du corps.

En contre partie, on a moins une impression de puissance plus limitée sous le pied arrière. En fonction du foil utilisé et des réglages retenus (calage du stab), on pourrait avoir une impression de pied arrière un peu fuyant dans le light, surtout au près. C'est assez marqué en comparaison avec les 2 planches les plus puissantes du groupe (Starboard, Patrick), un peu moins en comparaison avec la RF ou la Phantom. 

 

Contrôle

En terme de contrôle, le plan de pont assez plat mais surtout peu épais sous le pied arrière apporte beaucoup de confiance et de facilité. Ce type de flotteur offrant beaucoup de contrôle aura tendance à assagir les réactions des foils un peu trop souples. Perso, j'aurai aimé une courbe encore moins marquée sous le talon (à l'image de la Tabou ou de la Phantom), mais on a déjà franchi un cap, et ces formes plus bombées ont également leurs afficionados. De le même façon, le pont très simple facilité la prise en main pour les manoeuvres et il n'y a aucune gêne lors du jibe. Là aussi, tout est assez intuitif. L'angle des straps avant facilite la sortie et l'entrée du pied lors de la manoeuvre.

Equilibre longitudinal

Concernant l'équilibre longitudinal, la compact 83 se marie facilement avec des foils à aile avancée. J'ai fait le test avec le F4 race sans aucune gêne. C'est assez cohérent avec l'évolution générale des foils, et en particulier avec dernières générations d'AFS à fuselage rallongé. Par extension, il faudra probalement faire attention aux foils plutôt pied arrière d'ancienne génération (NP Flight et NP F4, Zeeko amplifier v1, Starboard GT, Noe en 75cm). En terme de stabilité longitudinale, la faible inertie du flotteur permet de réagir sans délais. Même dans des conditions mouvementées, un pilote aguerris pourra repousser assez loin les limites. Au contraire, un débautant sera certainement plus à l'aise avec une planche moins vive. Dans le vent soutenu, le faible volume de l'avant offre peu de prise en vent, et ainsi pas de dégradation de la stabilité. Par contre, on a moins d'effet de stabilisation aérodynamique que ce que nous avons ressenti sur l'exocet V2 et surtout la Phantom. 

Test AHD Compact foil 83 2021

Touchettes

Côté touchettes, on est sur un bon niveau dans la lignée des modèles de dernière génération. Les contacts légers sont absorbés sans aucune gène. Lors des contacts plus appuyés, que ce soit sur le rail ou sur la carène, le ralentissement est plus sensible que sur la Phantom ou l'Exocet, notamment en raison d'un volume plus faible, mais moindre que sur la Starboard 150 ou la Patrick Diethelm. Plus la voile sera petite, moins cette différence sera sensible.

Bilan

Cette compact 83 est objectivement une excellente surprise, et une énorme évolution après la série Thunderbold. Grace à ses qualités et sa polyvalence, elle se fait une place au sein des meilleurs modèles freerace du moment. Dans cette catégorie, elle offre une option de compacité et de réactivité dans un volume contenu, en mettant plus l'accent sur le contrôle et l'accessibilité que sur la puissance. Avec sa production en Tunisie, elle propose un rapport solidité / prix excellent. Le tableau serait parfait si AHD parvenait à modernier son design , et à monter en gamme concernant l'équipement de ses flotteurs.

Test AHD Compact foil 83 2021

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Eric Glissattitude
Posted on 08 March 2021, 23:49
Title : Photos
Inscription
01 January 2020
Messages
155
Localisation
13011

Photos du modèle de série

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

AHD Combat foil 83

If you want read this message,
please connect it's free !

Flotteurs : Starboard Foil 150, JP Freefoil Pro 115, Phantom IRIS X 85 MKII, Proto Tiaki AirMaster Race Light

Foils : F4 2022, Phantom Iris X 2022,  SabFoil Vento 85

Voiles : Severne Hyperglide 2 9m, Severne HyperGlide 4 7m, Phantom IRIS X MKII 4.2, 5 et 6m, NP FreeFlight 4.0

Wisbones : AL360 RTE poignée LISA, LISA Foil 175-225 

Answer : please connect Page 1 on 1 [ 3 Messages ]
Settings
Color Scheme

Width

Left Sidebar